Canon 300-4 L IS USM et proxyphotos d’insectes

Faune & Flore - dimanche 6 septembre 2009


La mise au point minimum à 1,50m de l’optique rend possible, avec de bons résultats, son emploi pour saisir à main levée des insectes de toutes tailles.Les odonates sont faciles à trouver en cette saison !

Le capteur de 8 MPix du 350D allié au téléobjectif sus-cité permet d’obtenir après retaille des clichés des images très acceptables comparables à celles obtenues avec une optique spécifique macro, tant que l’on ne recherche pas le grandissement 1:1. L’autofocus est à débrayer et l’emploi du flash intégré réglé à -2/3 IL est suffisant pour ajouter un peu de lumière si l’ambiance manque de clarté.Le stabilisateur facilite la mise au point manuelle à main levée. La douceur des réglages propre aux séries L est idéale.Quand on sait la taille d’un agrion porte coupe, le résultat est plutôt bon. La sensibilité est réglée à 200 et 400 ISO. Noter que l’utilisation d’un trépied était impossible au milieu des broussailles et près du sol.